Contributions

Les chrétiens éthiopiens aiment les prières des psaumes. Ils les récitent assidûment, ils les chantent aussi et leur familiarité avec ces textes sacrés fait qu’ils les savent souvent par cœur, tant les prêtres que les simples fidèles. Ils sont omniprésents et on les retrouve fréquemment sous forme de citations et de références dans la littérature, même profane. Cet attachement affectueux à ces prières a, par ailleurs, inspiré certains écrivains et les a poussés à composer des "imitations" du psautier pour exprimer, sous une forme "psalmodiée", leur foi et leur dévotion à Jésus-Christ et à la Vierge Marie.
On connaît deux types de Mazmura Krestos(Psautier/Psaumes du Christ): un long et un court. Du premier type, nous avons un exemple avec le manuscrit "Or. 534" de la British Library qui contient l’œuvre d’Abba Bahrey, un moine qui a vécu à l’époque du roi Sarza Dengel (1563-1597). Celui-ci a réécrit les 151 psaumes pour adresser ses oraisons à Jésus-Christ notre Seigneur et il a attiré des mots et pensées par les prières originaires. La deuxième version de ce genre, la plus connue, que l’on retrouve dans différents manuscrits et qui a même été imprimée à plusieurs reprises dans ces dernières dizaines d’années, est attribuée à un érudit appelé lui aussi Mazmura Krestos,qui a vécu pendant le règne du roi Zèr’a Ya‘qob (1434-1468); une composition du même genre est l’œuvre du célèbre écrivain Taye Gabra Maryam (1861-1924), qui a été publiée en son temps en Ethiopie.
Comme dans le cas du Mazmura Krestos, , de nombreux manuscrits éthiopiens comportent, dès XVIe siècle, le Mazmura Dengel ou Psautier/Psaumes de la Vierge, pour célébrer et invoquer Marie, la Mère du Sauveur.
Cet ouvrage constitue notre traduction italienne des trois “psautiers” que nous venons de citer et plus exactement:
I) PSAUMES DU CHRIST de Mazmura Krestos;
II) PSAUMES DU CHRIST de Taye Gabra Maryam
III) PSAUMES DE LA VIERGE.

ISBN: 88-87164-55-X