Contributions

Les recherches ont porté à la lumière de nombreux textes inédits de manuscrits éthiopiens. Dans la variété des œuvres à disposition, ce n’est pas toujours facile de décider sur les choix à faire dans le but d’entreprendre l’étude et de les publier: l’hagiographie éthiopienne est l’un des genres littéraires qui ont fascinés et éveillés l’intérêt de Osvaldo Raineri.
Les Actes éthiopiens de San Giorgio il Nuovo rentrent dans les “écrits d’importation”, et exactement dans la récolte “Vies de martyrs” de laquelle on a les premiers témoignages en Ethiopie dans le quatorzième siècle. L’œuvre est la traduction de la langue antique éthiopienne ge’êz d’un texte remontant au premier siècle du Christianisme. Il raconte la vie de Giorgio il Nuovo, qui vécu en Egypte et là martyrisé en l’an 978 ap.J.-C. Musulman, à l’âge de 12 ans, il fût touché par le désir de se faire chrétien et laisser les usances païennes. Il fût d’abord baptisé et ensuite dénoncé comme musulman converti au christianisme. Arrêté, fouetté au sang, torturé, il resta toujours fidèle au nom de Christ. En prison, la Vierge Marie lui apparut sous forme de colombe et l’archange Michel rendit visite au Saint et le réconforta. Depuis lors prodiges et guérisons arrivèrent entre les visiteurs et les prisonniers. Il fut tué mais partie de ses restes sauvés et ses reliques vénérées entre les fidèles.

ISBN 88-210-0697-2